Décembre c’est toujours un peu le moment de faire le point sur cette année qui s’achève. On va commencer par faire un point sur les sorties cinéma de 2015, ou du moins ce que j’en ai vu.
C’est parti donc pour une liste de ce que j’ai vu de l’année cette année, dans un ordre plus ou moins chronologique. Et pour qu’on s’y retrouve entre les trucs à voir et le reste, j’ai mis au point un système d’avis assez évolué à base de ☺, 😐 et ☹.

Saint Seiya: Legend of Sanctuary

Bim, on commence au sommet de l’art avec Saint Seiya: Legend of Sanctuary. Ce genre de truc, tu ne sais jamais trop si tu y vas pour la blague ou totalement sérieusement… En tout cas moi j’y ai eu ce que j’attendais : de la 3D immonde, un fuckfest assez cool et un Shun d’Andromède tout de rose vêtu. ☺

Kingsman: The Secret Service

Je l’avais raté à l’époque de sa sortie, je ne sais vraiment pas pouquoi. Heureusement, quelques mois plus tard je me suis rattrapé. Un Colin Firth ultra classe qui apprend les bonnes manières aux gosses, un Samuel L. Jackson hilarant, des accents anglais à couper au couteau… Assurément un de mes films de l’année.
Heureusement, le lendemain il pleuvait. J’ai pu sortir mon putain de parapluie. ☺

The SpongeBob Movie: Sponge Out of Water

Mouarf, le premier film de Spongebob était assez parfait dans son genre. Là encore on se marre bien… Jusqu’à ce que tout le monde sorte de l’eau. 😐

Citizenfour

Un document poignant sur les révélations d’Edward Snowden. À mon avis à voir par tout le monde vu le niveau d’importance du sujet. ☺

Chappie

Juste pour voir les dégaines de Yolandi et Ninja, c’est drôle. À part ça, je ne suis pas vraiment convaincu. 😐

The Voices

Pour The Voices, c’était le genre de plan où on t’appelle pour te dire «Tu viens au ciné, là ?». Toi, bonne poire, tu y vas, sans même savoir de quoi parle le film.
Bon, il y a Ryan Reynolds… C’est pas forcément gage de qualité…
Et pourtant le film est bien. Tout roule assez parfaitement, c’est déjanté et ça arrive à être drôle en traitant de trucs lourds. Attention, il y a quelques scènes assez crades (je me souviens de pas mal de monde qui quitte la salle).
Also, sing a happy song. ☺

Taxi Téhéran

Le faux documentaire de Jafar Panahi peint un portrait de Téhéran au fil des personnages s’asseyant sur le siège passager d’un taxi. ☺

Mad Max: Fury Road

On y est ! Le film qui vous réconcilie avec les blockbusters. Parce que VRRRR BANG BANG KA-BOUM.
Je suis allé le voir trois fois donc ça devait être bien. ☺

Ex Machina

Sous le prétexte d’avoir gagné un concours, un jeune homme est invité chez un milliardaire vivant reclu dans les montagnes. Il est en fait convié pour mettre à l’épreuve la toute première Intelligence Artificielle.
Aussi inquiétant qu’esthétique, ce huis clos a le mérite de nous offrir une vision un peu différente de l’I.A. au cinéma. ☺

Inside out

Et si nos émotions avaient des émotions ?
Pixar nous a encore offert un film d’animation aussi bien pour les grands que les gosses, malgrés quelques longueurs et un personnage plus que discutable. ☺

Jurassic World

Ni fait ni à faire. Ce n’est pas intéressant, ce n’est pas visuellement dingue, je m’étais largement plus éclaté devant Godzilla l’année dernière. Ah et entre les pubs Mercedes il y a un sacré paquet de plans absurdes. ☹

Unfriended

Un film d’horreur qu’on vit complètement au travers de l’écran d’ordinateur d’une américaine en pleine conversation Skype avec ses potes.
C’est pas mal pour la forme et la nouveauté, mais pas indispensable. 😐

Le Petit Prince

Pour tous ceux qui crient jours après jours : «Je vais grandir mais je ne serai jamais une adulte».
Ce n’est pas la meilleure production de l’année mais c’est raffraichissant et ça fait du bien. Un bel hommage à l’œuvre originale.
J’espère qu’en plus ça fera lire Le Petit Prince à plein de gosses. ☺

Mission: Impossible – Rogue Nation

C’était bof. Mais c’était quand même mieux que celui d’avant. 😐

The Man from UNCLE

Du grand Guy Ritchie. La production est dingue, j’ai l’impression d’être resté moins de vingt minutes au cinéma alors que le film dure presque deux heures. Le ton est aussi bon que le rythme et personnellement j’adore voir toutes les ficelles de films d’espionnage des années 60 utilisées à la sauce 2015. ☺

Les Nouvelles Aventures d’Aladin

Je doute qu’il soit utile d’en parler longuement.

The Martian

Qui est capable de me citer un mauvais film de Ridley Scott ? Personne ? Oui ? Toi dans le fond ? Bon, OK, en vrai il y en a.
Mais pour le coup The Martian n’en fait pas partie. C’est beau (bah oui, c’est Ridley Scott on vous dit !), ça te tient pas mal en haleine. En gros ça fait son taf, même si ce n’est clairement pas le film de l’année. ☺

The Lobster

The Lobster, c’est le film intrigant de la fin d’année. Dans une dystopie où être célibataire est interdit, les gens sont enfermés dans un hôtel et forcés à «trouver l’amour» en 45 jours sous peine d’être transformés en animaux.
Une belle fable qui en amènera certains à se questionner sur notre société normée et contrôlée. ☺

Spectre

Dans la lignée de Skyfall mais en moins bien… Je crois que Casino Royale avait vraiment mis la barre trop haut au niveau de Daniel Craig. Juste un truc : le générique DÉBOITE ! 😐

Star Wars: Episode VII - The Force Awakens

☺☺☺☺☺☺☺☺☺☺☺☺☺☺☺☺☺☺☺☺/10