PLZ

Le blog de Paulloz, en bordel constant, en travaux perpétuels, corps et âme sous cc by-nc-nd.

D3.js (1), cinéma (3), données personnelles (5), gamedev (4), humeur (6), javascript (1), jeu vidéo (8), post-mortem (3), programmation (2), rapport d'auto-psy (3), réalité augmentée (1), voyage (1)

2018-03 (1), 2018-01 (1), 2017-12 (2), 2017-08 (1), 2017-04 (1), 2017-02 (2), 2017-01 (2), 2016-11 (1), 2016-07 (1), 2016-06 (1), 2016-04 (2), 2016-02 (1), 2016-01 (2), 2015-12 (3), 2015-11 (3), 2015-10 (1), 2015-01 (1), 2013-04 (1)

hello[at]pauljoannon[dot]com
 0x128B663C

Du F# dans Godot Engine

Depuis la sortie de sa version 3, le moteur de jeu Godot permet d’écrire ses scripts en C# grâce à Mono. Aussi cool que ça puisse être, ce que le peuple veut vraiment c’est écrire tout ça en F#. Et bien avec un tout petit peu de bidouille, c’est complètement possible.
Voilà comment je m’y prend.

 Lire la suite

Pas un top, juste une liste

Le guide ultime du Paulloz en jeu vidéo (version 2017)

En 2015 et 2016 j’avais profité de la fin d’année pour jeter un œil en arrière sur les films qui m’avaient fait me déplacer jusqu’à un cinéma.
Le problème c’est que cette année ma fréquentation des salles obscures a été plus qu’éparse. Du coup je me suis dit que j’allais remplacer mon (désormais) habituel bilan cinéma par un bilan jeu vidéo.

Il n’y a pas forcément d’ordre, ce ne sont pas non plus forcément des jeux sortis en 2017, mais ce sont tous des jeux qui m’ont marqué cette année.
J’ai quelques regrets à ajouter à la liste, des jeux auxquels j’aurais voulu jouer cette année mais pour lesquels je n’ai pas eu le temps : Persona 5, Oxenfree, Night in the Woods, Stories Untold… Je me dis que ce n’est que partie remise pour l’année prochaine.

 Lire la suite

Fin de prod' abrupte pour «Enterre-moi, mon amour»

Un post-mortem un brin égocentré

Enfin, comme on me le faisait remarquer alors que j’écrivais ces premières lignes, un post-mortem n’est-il pas toujours un minimum égocentré ?

Quoi qu’il en soit, fin octobre dernier sortait Enterre-moi, mon amour, le jeu auquel j’ai dédié une grosse partie de cette dernière année. Pour ceux qui seraient passé au travers, Enterre-moi, mon amour est un jeu d’aventure sur smartphone. On y suit le périple vers l’Europe de Nour, une migrante syrienne, à travers sa discussion SMS avec son mari Majd, resté en Syrie.

Je pense qu’il est plus que temps pour moi de réfléchir et écrire un peu sur cette expérience, et plus précisément sur la fin de production qui a malheureusement été un peu abrupte pour moi.

 Lire la suite

Internet, narcissime et First World problems

Quand un automatisme me fait me questionner sur l'ampleur de mes soucis

First World problem, le fait de se plaindre de quelques chose uniquement parce qu’on n’a pas plus grave à déplorer. Un privilège de «pays développé» devenu norme, voir automatisme sur Internet et sur les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou encore Mastodon.

Une réflexion sur cet ethno et égocentrisme exacerbé m’es revenu aujourd’hui alors qu’en 200 signes accompagnés d’un GIF, je m’adonnais moi aussi à ce qui est devenu un réflexe de complainte publique.

Au moment où j’écris, je ne sais pas vraiment si je vais prendre la décision de publier ce billet ou de le laisser pourir, comme beaucoup d’autres brouillons, dans un coin de mon disque dur.

 Lire la suite